Séance: Surmonter la tragédie: l’implication des arpenteurs-géomètres à Fort McMurray et Lac Mégantic
Orateur: Marie Claude Arguin, Robert Rioux, Prashant Shukle et Tony Brown
Jour: Jeudi
Heure: 8h30 – 10h00
Salle: Canada Hall 1, Centre Shaw

Surmonter la tragédie: l’implication des arpenteurs-géomètres à Fort McMurray et Lac Mégantic

Lorsqu’une catastrophe survient, on pense aux victimes, leurs familles, leurs amis. La télévision, l’Internet et les journaux nous font réaliser, par des images percutantes, l’ampleur du sinistre. Les médias nous font aussi découvrir tous les intervenants de première ligne qui prendront en charge la situation d’urgence afin de sauver et protéger des vies. On pense ici aux pompiers, policiers et ambulanciers.

Au fil des semaines, des mois et des années, la situation se rétablit progressivement grâce, entre autres, à l’expertise de divers professionnels, tant dans les domaines de la santé, de l’ingénierie et du droit.

Qu’en est-il des arpenteurs-géomètres? Comment ces hommes et femmes interviennent-ils  dans le travail de reconstruction? Leur expertise est-elle recherchée et si oui, dans quel contexte?

Marie-Claude Arguin

Marie-Claude, directrice générale de la ville de Lac Mégantic, est originaire de la Région de Lac-Mégantic mais depuis sa graduation de l’université en 1991 elle a habité ou travaillé dans huit provinces et territoires canadiens en plus des États-Unis, de l’Europe et de l’Asie du Sud.  Ses voyages personnels et d’affaires combinés ont fait en sorte que Marie-Claude avait à l’âge de 35 ans mis les pieds sur tous les continents du monde, à la seule exception de l’Amérique du Sud.   C’est donc dire que Marie-Claude a vu et vécu plusieurs cultures et environnements économiques au cours de sa jeune vie adulte.  Elle a malheureusement été témoin d’horribles destructions mais elle a aussi heureusement vu des communautés entièrement reconstruites et rétablies.

Marie-Claude cumule 25 années professionnelles dans le domaine de la gestion.  En parallèle à la gestion de projets et des ressources humaines, matérielles et financières, Marie-Claude s’est tout au long de sa carrière professionnelle spécialisée dans le domaine de la gestion de crise.  C’est en fait une passion qu’elle a développée pendant les deux dernières décennies et qu’elle espère l’aidera dans sa nouvelle mission : contribuer positivement à la relance de Lac-Mégantic.

Du point de vue académique, Marie-Claude détient un Baccalauréat en Mathématique et Physique du Collège Militaire Royal du Canada ainsi qu’une Maitrise en Études de la Défense, spécialité Leadership stratégique.

C’est donc le savoir-faire professionnel de Marie-Claude marié à l’amour qu’elle a pour sa communauté d’enfance qui l’a ramené à Lac-Mégantic.  Supportée par son mari et ses deux enfants, Marie-Claude a donc décidé peu de temps après les évènements du 6 juillet 2013 de revenir dans son patelin pour porter mains fortes au redéveloppement de la ville.

Robert Rioux

Robert Rioux, arpenteur-géomètre, est l’un des fondateurs de la firme Ecce Terra qui compte aujourd’hui pas moins de 100 professionnels et techniciens répartis sur neuf territoires. L’entreprise offre tous les services liés à l’arpentage foncier, l’arpentage de construction, la géomatique, la photogrammétrie, la modélisation 3D, la géodésie, la microgéodésie et la bathymétrie.

Également membre de l’Ordre des arpenteurs-géomètres du Québec depuis 1990, M. Rioux est responsable de la succursale de Lac-Mégantic, ouverte en 1963. Pour sa maîtrise du domaine et du territoire et pour sa proximité, cette succursale était tout indiquée pour intervenir lors du tragique accident ferroviaire qui a eu lieu à Lac-Mégantic, le 6 juillet 2013. M. Rioux a su prendre part efficacement à la gestion de la crise. Il a été aux commandes des opérations d’Ecce Terra et contribue, encore aujourd’hui, au tour de force de mener à bien les activités de reconstruction essentielles à la revitalisation de la ville. Son engagement et sa complicité avec la direction de la Ville de Lac-Mégantic ont été des avantages notables tout au long des travaux.

Prashant Shukle

Prashant Shukle est le directeur général du Centre canadien de cartographie et d’observation de la Terre, qui est l’un des principaux organismes du gouvernement du Canada dans les domaines de l’observation de la Terre, des systèmes d’information géographique et des solutions relatives aux données et aux services géospatiaux. M. Shukle est aussi responsable du programme GéoConnexions, dont l’objectif consiste à veiller à ce que les Canadiens figurent parmi les chefs de file sur la scène mondiale pour l’utilisation et le partage de toutes les formes de données géospatiales et lorsqu’il s’agit d’utiliser sans heurts ces données dans diverses technologies et dans de multiples applications industrielles. Il est également responsable de la chaîne de stations de réception de signaux par satellite de Ressources naturelles Canada, dont l’une se trouve à Inuvik et dont la position stratégique fait du Canada une destination mondiale pour les données et la technologie géospatiales.

 

 

 

 

Tony Brown

Tony Brown, qui est né à Terre-Neuve, a commencé à travailler dans le domaine de l’arpentage en 1980 et il a passé la première partie de sa carrière d’arpenteur-géomètre dans cette province. Il a fait des études en arpentage au Collège de l’Atlantique Nord, à St. John’s, pour fréquenter ensuite l’Université du Nouveau-Brunswick afin de satisfaire aux exigences du bureau des examinateurs des arpenteurs-géomètres des provinces de l’Atlantique. M. Brown a réalisé ses premiers travaux d’arpentage à Terre-Neuve en 1990.

Il est ensuite déménagé en Alberta et il s’est établi à Fort McMurray en 1997. Il a été accrédité comme arpenteur-géomètre de l’Alberta en 2000.

Les 36 dernières années d’expérience de travail de M. Brown ont été réparties entre la réalisation de levés de construction et de levés officiels se rattachant notamment au lotissement résidentiel et à la construction d’habitations.

Pendant ses heures de loisirs, M. Brown aime rendre visite à ses enfants et à ses petits-enfants, faire de la rénovation domiciliaire, pratiquer la chasse et la pêche et se détendre à son chalet.

M. Brown habite actuellement à Fort McMurray avec sa conjointe, et il occupe le poste de directeur de succursale du bureau local de Challenger Geomatics Ltd.