Tania Bigstone a obtenu un diplôme en technologie du génie géomatique du Northern Alberta Institute of Technology (NAIT). Après l’obtention de son diplôme, elle a commencé à travailler pour le gouvernement du Canada, au ministère des Ressources naturelles (RNCan). Dans les bureaux d’Edmonton et de Yellowknife de ce ministère, elle examinait des plans d’arpentage et effectuait des travaux d’arpentage et d’inspection sur des terres publiques dans le cadre de contrats adjugés par le gouvernement; elle a travaillé au sein de l’Unité des revendications territoriales du ministère et, par la suite, à son Programme de gestion des terres des Premières Nations. Elle a obtenu son brevet d’arpenteur des terres du Canada en 2004.

Elle a déménagé à l’Île-du-Prince-Édouard en 2008 et a obtenu son brevet d’arpenteur-géomètre de cette province en 2012. En 2014, elle s’est installée à Cole Harbour, en Nouvelle-Écosse.

Au cours des huit dernières années, Tania a occupé un poste d’experte-conseil pour le Centre de ressources sur la gestion des terres des Premières Nations. Elle y aide les Premières Nations qui sont signataires de l’Accord-cadre relatif à la gestion des terres des Premières Nations pour ce qui est des questions liées à l’arpentage ainsi que la gestion des contrats d’arpentage adjugés par le Centre de ressources pour l’arpentage de terres des Premières nations dans l’ensemble du Canada.

Tania a été élue au Conseil en 2013; elle est membre du Comité de liaison avec les Autochtones de l’Association des arpenteurs des terres du Canada (AATC) depuis plusieurs années, et elle siège notamment au sein du Comité d’examen de la pratique et du Comité de sensibilisation du public de l’AATC. Elle travaille également à l’étude des coûts de l’arpentage, qui est en cours de préparation, en collaboration avec l’AATC, RNCan et Affaires autochtones et du Nord Canada.