Séance: Le portail GéoFoncier des géomètres-experts de France
Orateur: Jean-François Dalbin
Jour: Jeudi
Heure: 14h00 – 15h15
Salle: Canada Hall 1, Centre Shaw

Le portail GéoFoncier des géomètres-experts de France

Lancé en juillet 2010, le portail GéoFoncier est porté par l’Ordre des Géomètres-Experts. Il se présente comme le guichet unique de l’information géographique foncière en France. Il s’agit de la première Infrastructure nationale de Données Spatiales (IDS) mise en place par une profession libérale en France.

Le portail GéoFoncier permet notamment de consulter la base de données de l’ensemble des interventions foncières effectuées par les géomètres-experts depuis 1997. GéoFoncier offre par exemple la possibilité de savoir si un terrain a fait l’objet d’un bornage par un géomètre-expert.

Grâce à de nombreux partenariats conclus avec différents acteurs publics, le portail GéoFoncier permet de co-visualiser un nombre important de données géographiques à grande échelle telles que photographies aériennes, plans parcellaires ou les zonages de protection environnementale.

En évolution constante, le portail GéoFoncier est également le support du Référentiel Foncier Unifié (RFU) lancé en 2010 dont l’objet est de centraliser l’ensemble des limites foncières établies par les géomètres-experts.

Jean-François Dalbin

Jean-François Dalbin est géomètre-expert à Vincennes dans le Val-de-Marne en région parisienne et l’unique associé d’une structure de 11 personnes. Géomètre-expert DPLG, formé à l’institut de topométrie, il exerce depuis 1990. En 2001, il a rejoint le conseil régional de Paris en tant que conseiller régional où ensuite il a assumé pendant quatre ans les missions de 1er vice-président en charge de la déontologie avant d’en prendre la présidence de 2009 à 2013.

Il a été vice-président du conseil supérieur de 2009 à 2011, avant d’être premier vice-président pendant quatre ans aux côtés de François Mazuyer de 2011 à 2015.

Reconnu comme un expert en copropriété et divisions en volumes, il s’est impliqué dès 2004 dans plusieurs commissions, immobilier, copropriété, international, exercice de la profession pour, en 2012 présider la troisième séance du congrès de La Rochelle « la copropriété et ses alternatives », congrès fondateur du principe de La Rochelle*. En 2014, il a présidé le congrès de Montpellier « Aménagement et risques ».